Un bébé, une Odyssée...

Suivez nos grandes aventures en Asie et notre quotidien montréalais. Maman nouveau genre, fan d'allaitement, de co-dodo, de portage et même de bébé pas d'couche!

02 juillet 2010

Comment élever un bébé SANS couches? L'hygiène naturelle infantile (HNI) !

IMG_3508

 

La plupart d’entre vous savent que nous pratiquons l’Hygiène Naturelle Infantile (HNI) / la Elimination Communication (EC), mieux connue sous le nom bien scientifique de « bébé pas’d’couche ». Cette aventure extraordinaire est l’une des choses les plus « weards » qu’on ait faite avec Matteo et après 16 mois de pratique, je voulais partager notre histoire avec vous. On ne sait jamais que vous décidiez de vous lancer (à fond ou à temps partiel)? Sur le forum de l’AQ4P, c’est connu que l’HNI est un truc contagieux : voir la section très vivante qui y est dédiée. Mais tout d'abord quelques photos trouvées sur ce super site weballez voir ça, y a au moins 50 photos, ça fait voir qu'on est pas les seuls fous! 

hni1 hni2 hni5 hni6 

Hier est arrivé un des moments les plus « high » de toute notre aventure d’HNI : Matteo jouait avec son petit train en bois, soudain il regarde ma mère d’un air tout surpris et mets ses mains sur ses fesses nues, il accourt vers moi (j’étais dans la salle de bains) et, n’ayant pas suivi ce qui s’était passé je pense qu’il veut venir dans mes bras, mais non, il me repousse et s’accroupit devant la toilette, je comprends tout d’un coup, je le mets sur la toilette et hop un gros caca. Matteo tout content, flush son n°2 en disant « bye bye caca ! ». Waw, je n’avais pas senti mon cœur s’emballer comme ça depuis le premier pipi dans l’évier lorsqu’il avait deux semaines ! Il faut savoir que « normalement », depuis qu’il a 2-3 mois, il fait son caca tous les matins après avoir été allaité et c’est MOI qui l’amène devant la toilette, là, la « révolution » c’est que tout est venu de lui, du haut de ses 16 mois !

Lorsque je pratique l’HNI en public (pipi sur un arbre dans un parc), les gens me disent « tu n’es quand même pas en train de le mettre propre !?! » Mais l’HNI, ce n’est pas du tout ça, ce n’est pas un « apprentissage », qqch que l’on enseigne à l’enfant mais plutôt un processus continu et évolutif avec des hauts et des bas. Il m’est impossible de dire « Telle date, Matteo est devenu propre ». Oui, c’est vrai qu’il n’a porté aucune couche, de jour comme de nuit à partir de ses 6 mois, à notre retour de voyage (sauf lors des sorties avec l’habit de neige en hiver quand il avait de 10 à 13 mois où on mettait une couche « de secours »). Et vers un an, il pouvait y avoir 24 heures sans qu’il n’y ait aucun « accident ». Mais le but de l’HNI n’est pas que notre enfant soit propre avant les autres, ce n’est pas un concours. Les raisons pour lesquelles on a décidé de pratiquer le bébé pas d’couche sont, par ordre d’importance :

1-     Communiquer avec notre enfant à propos de ses besoins d’éliminer, tout comme on le fait pour ses autres besoins (manger, sécurité, dormir, etc.). J’ai béni l’HNI plusieurs fois quand bébé pleurait et que je ne savais pas pourquoi… lorsque j'avais tout essayé (boire, le rot, etc.) et que rien ne semblait marcher ... illumination: il veut peut être faire pipi! L’HNI a contribué à développer mon intuition et un lien fort avec mon fils. J’étais obligée d’être « connectée » à lui, de le porter et d’être proche pour pouvoir savoir s’il avait besoin d’éliminer. Un peu à la manière d’un radar, l’HNI m’a permis de remarquer que mon fils était affecté par un changement important (ramper, un voyage, un stress, etc.) ou que je n’étais plus « synchronisée » avec lui car les « accidents » étaient alors plus fréquents.

2-     L’HNI, c’est opter pour LA solution écologique par excellence. Le meilleur déchet étant celui qui n’existe pas… Saviez-vous qu’il est estimé qu’un bébé en couches jetables produira 1 tonne de déchets jusqu’à ce qu’il soit propre !?! Si vous n’êtes pas intéressés par l’HNI, je vous encourage vivement à utiliser des couches lavables, il y a maintenant des produits « tout en un » extraordinaires (notamment www.rumparooz.com et www.bumgenius.com).

3-     Au niveau de l’hygiène : j’aime l’idée que Matteo puisse éliminer directement dans la toilette et que s’il y a un accident, il ne reste jamais plus de quelques secondes avec du pipi ou du caca sur les fesses. Il n’a donc jamais eu d’irritations aux fesses et n’est pas en contact avec les multiples produits chimiques toxiques des couches jetables.

4-     Nous pouvons compter sur les doigts de nos deux mains les fois où nous avons eu un « accident de caca ». Quel bonheur de ne pas devoir nettoyer des fesses « beurrées ».

5-     Une communication par rapport aux besoins d’élimination dès la naissance évite les possibles difficultés reliées à l’apprentissage conventionnel de la propreté. Je sais que dans certains cas, ce n’est pas toujours un processus facile que de « devenir propre ». Pendant 2 ans, le bébé apprend que c’est approprié de faire ses besoins dans sa couche, il s’y habitue et perd progressivement le contact avec les sensations reliées à l’élimination. La transition vers la propreté est parfois une étape difficile (constipation, frustrations et sentiments d’échecs quand un accident arrive, etc.). 

6-     Je crois que d’avoir les fesses à l’air a contribué au confort et à la motricité du coco, et j’aime aussi l’idée qu’il ait accès à cette partie de son corps. Ce n’est pas une zone interdite, inaccessible ou sale. (voir aussi mon post sur le décallotage "pas touche à mon pénis")

Le « challenge »: Bien entendu, cela demande beaucoup de temps (surtout au début… maintenant cela prend 10 sec. par pipi), de la patience, de la persévérance, une infinie confiance en notre bébé et une grande proximité avec lui. Certains pourraient penser que c’est beaucoup trop compliqué et trop demandant, mais pour nous, cela semblait tout naturel et en continuité avec notre type de parentage. Bien sûr il y a eu des moments plus difficiles, mais ces moments passent et nous font grandir, suscitent encore plus de respect envers notre bébé, ce petit être si dépendant et qui fait absolument tout en son pouvoir pour communiquer avec nous ! Je sais très bien que l’HNI ne convient pas à tout le monde et mon but ici est de partager notre expérience afin que vous puissiez en tirer ce qui vous tente, si cela vous tente… ni plus, ni moins. Il est aussi possible de faire l’HNI à temps partiel : proposer juste aux changements de couche ou le bébé est nu anyway (souvent il "attendra" ce moment) et aux réveils (le matin ou après les siestes) ou bien, de faire l’HNI seulement pour les cacas si on voit clairement notre enfant « forcer ». Je trouve que c'est une façon géniale de garder un contact avec les besoins d'élimination de notre enfant pour les parents qui ne se voient pas faire ça full time. 

hni_alice_3

 

Crédit: Superbe photos de mon amie Marianne et sa petite Alice.

Comment ça marche ? J’ai déjà parlé sur ce blog des 4 outils de base de l’HNI (les signaux du bébé, le timing, le cueing sound et l’intuition) et voici mes réponses aux questions couramment posées sur le forum de l’AQ4P : 

Comment as-tu débuté, as-tu commencé dès la naissance? 

Nous avons commencé à la naissance à observer Matteo au niveau de son élimination. Je sais que de nombreuses personnes pratiquant l’HNI ne commencent pas à la naissance car ils trouvent qu’il y a déjà tant à faire avec ce petit être, et je comprends à 100% cette approche. L’HNI on peut commencer ça à n’importe quel âge mais plus on commence tôt, plus le bébé a gardé conscience de son corps et des sensations reliées à l’élimination.

Comment as-tu réussi à reconnaître les signaux au début?

Concrètement, les deux premiers mois, Matteo passait un maximum de temps sans couches. Il ne faut pas se stresser avec ça, cela dépendait de notre disponibilité et de notre humeur : certains jours c’était 2 heures, d’autres jours c’était 12 heures. Sous ses fesses on mettait un bout de tissu, soit une serviette ou une "couches plates" qu’on utilise normalement pour mettre à l'intérieur d'un couvre-couche imperméable. Lorsque Matteo était dans le porte bébé ainsi que la nuit on mettait la couche.

Au début, l’important est de pouvoir observer notre bébé afin de comprendre quand il élimine et apprendre à connaître son rythme et ses signaux. Lorsqu’on constate que bébé fait un besoin, on dit « caca » ou « psssss » selon le cas afin qu’il associe ce son avec l'action. Le premier mois, mon fils faisait toujours caca en étant allaité. Avec le temps, il a pu "attendre" un peu et juste après l'allaitement je lui donnais une opportunité d’éliminer. 

 

Le premier pipi dans l'évier c'était lorsqu'il avait deux semaines... j'étais folle "comme de la marde" (c’est le cas de le dire :o), je capotais... C'est pas juste un truc de hippies complètement fous que j'avais lu dans un livre, c'était PO SS IBLE ! olé! Et ce fut le début d'une belle aventure!

 

Malaisie_089 IMG_0469

Légende: Matteo a 2 mois. Les Vietnamiennes sont surprises que des "gringos" fassent comme chez eux!

Comment fait-on pour savoir quand il a envie d’éliminer ? 

Chaque enfant est très différent, et même pour mon fils, les signaux ont beaucoup changé au fil de sa courte vie! Matteo était toujours tout nu et collé contre nous dans le porte bébé ou dans nos bras ce qui facilitait énormément l’HNI. Bébé, les signes d’envie de faire pipi étaient très clairs. Dans le porte-bébé il "faisait aller ses jambes" et se tortillait comme pour nous repousser, on dirait qu'il ne voulait pas nous souiller. Ou bien il pleurait (mais pas aussi fort que s'il avait faim). Pour le caca, les signaux étaient simples, il pètait beaucoup pendant l’allaitement) et aussi il pouvait téter de façon très bizarre, il tète, se décroche, retète, se redécroche comme s'il ne s'avait pas ce qu'il voulait... en fait il sait TRES BIEN ce qu'il veut: il veut utiliser l'allaitement pour faire aller le "réflexe gastro-colique": un réflexe qui fait en sorte que quand du nouveau "stock" entre dans l'estomac, le colon se relâche. En d'autres termes: "le neu' tasse le vieux!".

En grandissant, les signaux ont beaucoup changé. Pendant tout un temps il ne signalait plus du tout et j'y allais juste avec le timing, l'intuition et le "cuing" (le son que je fais et la position toujours la même). Certains signaux pour le pipi sont très subtils : s’arrêter en plein milieu d’un jeu et regarder dans le vide ou vers son pénis, quitter la pièce brusquement, parfois pour aller vers la toilette, parfois vers la porte d'entrée (comme pour aller faire son besoin dehors ou dans un coin). C’est tout récent qu’il nous prévient de son envie de faire pipi ou caca par des mots et la langue des signes, et c’est arrivé seulement 3-4 fois. Mon Dieu que c’est plus simple !

IMG_0641

Légende: au Vietnam, l'HNI est la norme. Ici, un chauffeur de pousse-pousse fait "shhhhhhh" avec Pascal

Le timing est aussi un bon outil. Quand il était bébé je « proposais » environ aux 15 minutes le matin et aux demi heures l'après midi. Je pouvais rester parfois 1 minute devant l'évier à faire "psssiii". Mais avec le temps, c'est devenu tellement efficace. Vers 6 mois, ça ne prenait jamais plus de 10 secondes pour qu'il fasse pipi.

Maintenant qu’il a 16 mois, je ne propose pas aussi souvent. Je lui donne toujours une opportunité à des moments clés : quand on arrive quelque part ou avant de quitter un endroit, après l’allaitement, pendant ou après un repas, après le bain

S’il dit « non, non, non » ou qu’il se cambre je n’insiste pas. J’ai remarqué qu’il faisait beaucoup plus pipi le matin et quand il fait froid. L’après-midi, s’il fait chaud, il peut passer 3-4 heures sans faire pipi. Après une sieste il va toujours faire pipi. Même tout bébé il pouvait rester au sec pendant une 1 ou 2 h de sommeil.

Tous les matins, après l’avoir allaité, je l’emmène devant la toilette pour faire caca, c’est un rituel qui se passe dans la joie du « bye bye caca ! ». S’il ne fait pas, je l’allaite à nouveau 30 min plus tard.

Update à 2 ans et 4 mois: depuis qu'il a environ 20 mois- 2 ans c'est un vrai bonheurrr! Matteo est 100% responsable de son élimination, il va tout seul sur son ptit pot et le vide même ds la toilette et flushe, ou bien il fait directement pipi ds la toilette (fier de faire comme papa!) en montant debout sur son ptit banc, et l'été il adore aller faire pipi sur son arbre (voir vidéo ci bas). La seule chose qu'on doit faire encore c'est lui essuyer les fesses pr un caca et parfois l'aider pr remonter des pantalons trop serrés qd il "est pa capabbbb" :o) 

 

As-tu rencontré des difficultés ou des moments où la communication était moins bonne avec ton enfant?

OUIIII autour 6-7 mois quand il s'est mis à ramper ça a été très difficile. Ca a coïncidé avec notre retour de voyage et donc le sans couche à 100%. Il y avait beaucoup d'accidents (genre 5 par jour) et souvent juste après que je lui ai proposé et qu'il s'était cambré en signe de non... je ne voyais pas de signaux, on capotait, mon chum voulait arrêter... je me fâchais même... jusqu'à ce que je me rappelle que tout ça était à propos de communication et que si c'était pour me fâcher, il valait mieux ne pas faire d'HNI. Je me suis souvenue que dans son livre, Ingrid Bauer parlait de "régressions" qui arrivaient souvent aux moments d'un nouvel apprentissage majeur (comme la mobilité ou la marche) ou d'un changement important (notre retour de voyage)... bref, j'ai changé d'approche: j'ai essayé ce qu'Ingrid Bauer appelle le "wipe it out MATTER OF FACTLY" une expression que j'adore! faire comme si ce n'était pas grave, et finalement quand on y pense, c'est pas si grave (dans les pays d'Asie, genre en Inde et en Chine, les bébés qui font pipi par terre, c'est aussi normal qu'un chien qui fait pipi sur un poteau... j'ai même vu en Chine un père faire faire pipi à son bébé sur la céramique d'une station d'autobus, au lieu d'aller dehors!!! et les gens marcher dedans comme si de rein n'était!). J’ai déstressé, j'ai essayé d'être plus aimante, et finalement, ce fut une phase... ça a passé après environ un mois. A un an et il y avait environ un accident par jour, parfois, y en a pas pendant 2 ou 3 jours... en fait, je ne le sais plus tellement c'est devenu normal, naturel, "seconde nature"...

Petits trucs quand ça ne va pas du tout: 1) RESPIRER trois X profondément ; 2) faire essayer à notre chum, des fois c’est une question d’énergie qu’on dégage ; 3) essayer dehors quand ça ne va pas dans la toilette (truc super gagnant ici, Matteo adore arroser les fleurs !).

Est-ce que tu laissais ton bébé "nu fesses" ou s'il porte des vêtements spéciaux?

Est-ce que ça prend du "matériel" particulier?

Je le laisse souvent nu fesses ou bien avec un petit pantalon léger qui s'enlève facilement. Je n'ai jamais mis de bobettes et je ne vois vraiment pas l'utilité pour un petit bébé, à part de rajouter du trouble pour déshabiller et rhabiller... s'il y a un accident, ça me prend 5 secondes à essuyer par terre ou bien à changer de pantalon. 

En voyage, au Vietnam nous avons acheté 10 petits "pantalons chinois" qui m'ont été bien utiles. Il s'agit d'un pantalon très léger avec un gros trou au niveau des organes génitales ce qui permet de "proposer" à bébé de faire pipi-caca sans devoir tout enlever. Tous les bébés chinois portent ça, encore aujourd’hui ! Lors de notre voyage, j’étais fascinée et je prenais 1001 photos d’eux (celles-ci sont de la galerie photo et non de moi par contre)! 

 hni_chinois_2 hni_chinois 

Autre truc très pratique acheté au Vietnam pour 2$ : des "pads", des carrés d'environ 1 pied X 1 pied de tissu d'un bord et de l'autre bord c'est du plastique imperméable. Je les utilise pour faire faire pipi à Matteo dans des endroits publics intérieurs ou quand il fait trop froid dehors (ex vécus: Aéroport, station de métro, taxi, Ikea, etc.) J'installe le pad sur mes genoux et je place Matteo par dessus, il reste juste à laver le pad. Les bons couturiers peuvent s’en faire eux même!

J'ai investi 50$ pour acheter deux Ecapants www.ecawarebaby.com, des sortes de couches mais conçues spécialement pour faire l'HNI que j’utilisais l’hiver lorsqu’on sortait dehors.

Un petit pot m’a été offert et c’est très pratique la nuit ou pour apporter le pot à l’endroit ou bébé s’amuse afin de ne pas casser son fun.

Ce qui me chicotte un peu aussi ce sont les sorties et les nuits, j'ai l'impression que je serais moins "à l'écoute" des signes dans ces moments, comment t'y prends-tu?

Les sorties: j'essayais d'être plus attentive et de lui proposer plus souvent. S’il y avait un accident, j'ai toujours 2-3 pantalons de rechange dans mon sac.
La nuit: Bébé, il portait des couches la nuit que mon chum changeait à chaque réveil. En voyage (2 à 6 mois), c'est moi qui me levais la nuit et je souhaitais répondre à ses besoins la nuit aussi... donc j'enlevais sa couche, je le mettais sur le pot et très souvent il faisait un gros pipi, je lui remettais sa couche, je l'allaitais et il se rendormait. Quand on est revenus de voyage, j'ai complètement enlevé les couches la nuit. J'ai mis une halèze (un couvre-matelas imperméable) sur le lit et une serviette de bain par dessus. Quand il se réveille, je tâte pour voir si c'est mouillé, si oui, je change par une autre serviette. Si non, je lui propose le pot. Parfois, j’ai 3 nuits d'affilée où tous les pipis sont dans le pot, d'autres nuits j'ai 4 serviettes mouillées...

Ma pratique nocturne d'HNI a le désavantage qu'il se réveille la nuit environ 2 à 4 fois, notamment pour faire pipi... et qu'il ne fait donc pas ses nuits... moi ça ne me dérange pas car je me rendors instantanément après et je me sens reposée le matin; je me dis qu'avec le temps lorsqu'il mangera plus et que son hormone ADH (Antidiurétique Hormone) pourra le faire "teuffer" toute la nuit au sec, ce sera bien, mais en attendant, c’est OK comme ça.

Voilà mesdames et messieurs… mon récit était long et je l’espère pas trop ennuyeux. Ca faisait longtemps que je voulais mettre sur papier tout ce que Matteo m’a appris au sujet de l’HNI. Maintenant c’est chose faite ! Fiou je vais pouvoir vous parler d’autre choses que de pipi/caca… 

Voici des liens pour les increvables :o) www.diaperfreebaby.org , un blog super en français, le forum de l'AQ4P et LA « bible » d’Ingrid Bauer : Diaper Free Baby, The Gentle Wisdom of Natural Infant Hygiene (disponible en français). Et la galerie photo dont je vous parlais au début du texte. 

Posté par Jo and Pascal à 18:38 - Commentaires [25] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Commentaires

    Grâce à vous, nous avons essayé l'HNI et pendant deux mois, tout allait assez bien, mais voilà qu'il y a deux semaines, garçon a eu de nombreux accidents, comme si je ne comprenais plus du tout son rythme. J'avoue que je me suis découragée et que nous sommes revenus à lui remettre une couche que nous changeons à toutes les heures, sachant le nombre de pipis qu'il fait... Aussi, les cacas sont faits directement dans la toilette, au moins. Je lui propose encore les pipis du réveil de la nuit ou des siestes et la plupart du temps, il se soulage alors. Mais pour une aventure, c'est toute une aventure. Vous êtes un bel exemple de persévérance.

    Posté par ludivine, 06 juillet 2010 à 02:58
  • tout bon reportage de la rtbf sur l'impact des couches jetables et leurs alternatives

    Bonjour!!
    Voilà plusieurs jours que je dévore ce bloc avec beaucoup de curiosité!!
    Moi-même jeune maman d'un petit garçon, j'ai encore découvert ici, un tas de petits trucs sympas pour améliorer notre qualité de vie et celle de notre terre.
    Il y a quelques jours, la RTBF (tv national belge)proposait un reportage franchement bien fait sur l'impact des couches jetables sur l''environnement et comment les multinationales répandent leur usage de part le monde et pour une période de plus en plus longue pour les enfants.
    Je vous invite à le visionner!

    http://www.rtbf.be/video/v_couchorama?id=1363173

    Bonne journée,

    inês (du lycée Martin V!)

    Posté par inês, 04 novembre 2011 à 06:46
  • super ce blog!

    Bonjour! Je suis épatée de ton blog, j'adore ce que tu racontes et comment tu le racontes, c'est génial, super généreux de ta part toutes ces informations vraiment détaillées que tu nous donnes, ça me fait tellement plaisir de voir que sur terre il y a des gens bien comme toi! Merci!!!!
    Moi j'ai une petite fille de 6 mois et j'ai découvert l'HNI il y a à peine trois semaines, depuis j'en suis complètement fan aussi! Après un temps qui semblait assez long pour capter ses signaux, j'ai maintenant tous les cacas sur les toilettes avec elle, et un bon nombre de pipis, et ça me donne vraiment une grande satisfaction, en plus de cette chouette communication qui se créer entre nous. En cherchant des infos là-dessus je suis tombée sur ton site que j'ai dévoré aussi en deux jours, et j'aurais envie de te dire que je t'aime alors que je ne te connais pas, mais j'aimerais trop avoir une copine comme toi vers chez moi! Ici, je suis au fin fond de l'Andalousie dans un chouette village mais où les gens n'ont pas vraiment la même mentalité que moi en ce qui concerne l'écologie, la maternité et la vie en général. Du coup j'ai très envie de faire partager les découvertes que je fais aussi, et même si on ne me comprend pas toujours et on me prend pour une folle étrangère arriérée, j'essaie aussi de divulguer ces mêmes choses que toi, d'ailleurs je me suis permise de reprendre un bout de ton texte que je trouvais très bien écris pour défendre l'HNI face à des gens plutôt sceptiques...
    Bref, tout ça pour te remercier du fond du coeur, et t'encourager à continuer!! Matteo est un petit chanceux! Si vous voulez faire un voyage en europe par ici, vous avez une maison qui vous ouvre ses portes largement chez nous!
    Bisous affectueux

    Posté par Clara, 05 février 2012 à 16:44
  • pedopholes

    que faites-vs des pédophiles. L'asiatique qui est devant le pere et son bébé ça fait vraiment bizarre, un trou dans la culotte un en avant un coup parti, pas parceque je suis pudique mais on est en amérique du nord, civilisé. vs aimeriez-vs ça vs prommener avec un trou ds le (( cul)) en hivers les planchers sont froid ((STUPIDE)) VS pensez que vs aller réinventer le monde et bien plus stupide que ça je ne vois pas.

    Posté par celi-fleur, 16 mai 2012 à 20:14
  • oh !

    le commentaire du 16 mai est affligeant de bêtise...votre blog est très sympa et votre façon d'éduquer vos enfants aussi.

    Posté par roberta, 03 mai 2013 à 08:37
    • Merci Roberta! ca fait chaud au coeur de vous lire.
      je n'avais pas vu le commentaire de la personne d'avant (ou bien j'avais
      inconsciemment omis de le voir :O) et je lui ai répondu.

      Posté par Jo and Pascal, 21 mai 2013 à 09:51
  • Chère Celi-Fleur,

    je ne pense pas que ce soit STUPIDE d'essayer de "réinventer le monde". J'ai toujours pensé que de se poser des questions et d'avoir un esprit critique était nécessaire et souhaitable.
    En fait, je pense que la majorité des humains sur cette terre encore aujourd'hui (la grande majorité des bébés chinois, indiens et beaucoup de bébés africains, ça fait bcp bcp de bébés ça) ne portent pas de couches et personnellement, je trouve ça plus "civilisé", de répondre à leurs besoins d'élimination au lieu de les laisser dans leur M.... et qu'ils s'habituent à porter des couches et que cela dure pendant 2 ou 3 ans...
    Cela fait bien l'affaire des grosses compagnies comme Pampers etc qui gagnent des millions avec cela.

    Je suis 100% d'accord avec vous que l'Hygiène naturelle n'est pas faite pour tout le monde et je ne m'attends pas à ce que du jour au lendemain tous les bébés canadiens aient des pantalons avec des trous dedans ou soient entièrement propres en qqs mois... le but de ce blog est de partager mes démarches, mes découvertes et j'espère que cela peut être utile pour certains.

    Je ne connaissais pas du tout l'HNI jusqu'à ce que j,ai 22 ans et j'étais très surprise qd on m'en a parlé pr la première fois, ca me semblait fou! Lorsque je me suis renseignée en lisant 2 livres sur le sujet, en échangeant sur des forums et surtout lorsque j'ai vu de mes propres yeux que c'était la NORME en Asie, j'ai trouvé qu'il fallait mieux faire connaître ce truc incroyable. Comment était-ce possible que je n,avais jamais entendu parler de ça avant alors que c'est si simple, si extraordinaire!

    J'ai en ce moment mon second bébé, qui a tt juste un mois et demi et depuis la toute première journée de sa vie, on tente de répondre à ses besoins d'élimination, et c'est absolument INCROYABLE de voir un bébé de qqs heures faire immédiatement pipi ds l'évier. Ce n'est pas du "training" c'est inné! et je me trouve civilisée qd je fais ca, pas stupide!

    Je vis au Québec et oui il fait froid ici en hiver, donc ce que je fais c'est que j'habille mon enfant et quand j,ai des opportunités pour lui offrir une occasion de faire ses besoins, je la lui donne, sinon, c'est pas grave, il fait dans sa couche. Mais habituellement il attend qu'une opportunité se présente.

    Par rapport aux pédophiles: l'asiatique qui était devant mon chum et notre fils n'est pas un pédophile. il trouve ca tout à fait normal de faire faire pipi à son fils (il a des enfants lui aussi et a fait ça avec eux) et chuchotais pssssss en même temps que Pascal. La relation au corps est différente pour eux (dans notre culture tout ce qui touche au pipi-caca-pénis etc est sale, honteux et à cacher).
    C'est une réflexion et une discussion intéressante qu'on peut avoir sur le sujet qui peut s'étendre aussi aux seins. Une grande partie des américains sont très puritains et capotent avec l,allaitement en public (par contre voir des femmes presque nues ds des pubs fait partie de la norme américaine), une femme qui allaitait son nouveau né ds un avion s'est même fait demander de sortir de l,avion et des grands débats remontent régulièrement par rapport à l'allaitement en public aux USA!
    je m'égare mais ce que je veux dire est que un sein est vu comme nourricier ds plusieurs cultures ou les femmes sont torse nu, mais pour nous c'est d'office sexuel un sein. Pareil pour un pénis de bébé qui est associé à qqch de sexuel pour vous et vous fait peur par rapport aux pédophiles alors qu'en Asie, c'est simplement vu comme un bébé qui fait pipi. Avez-vous déjà vu des petits enfants tous nus à la plage? moi oui et ça ne m'a pas choqué. Je pense qu'il y a un âge auquel la pudeur arrive, proche de la puberté ou un peu avant et qu'à partir de cet âge là, l'enfant de lui même n'aime pas montrer ses parties intimes au monde entier et s'habille.

    Voilà, c'étaient les réponses que je pouvais donner à votre commentaire qui était on ne peut plus franc.
    Merci de votre visite sur mon blog et j,espère que qqch d'autre sur ce blog pourra résonner plus avec vous.

    Au plaisir,
    Joanna

    Posté par Joanna, 21 mai 2013 à 09:47
  • Tu

    Jtjbn

    Posté par Clara, 09 janvier 2014 à 14:46
  • Ma fille de 10 mois

    Bonsoir, je voulais vous poser une question, ma fille va avoir 10 mois demain, et j'ai commander un pot pour elle car je voudrais essayer de la mettre sur le pot, non pas pour la forcer a faire pipi mais pour qu'elle sache à quoi sert un pot et je sais que sa va l'amuser car elle adore avoir les fesses a l'air, mais beaucoup de gents me disent qu'elle est trop petite car elle ne marche pas encore et que sa va la bloquer ou la traumatiser, je leurs est dit que c'était n'importe quoi, eux mettent leurs enfants sur le pot qu'a 2 ans, moi je trouve que c'est beaucoup trop tard car des enfants vont à l'école à 2 ans et ce n'est pas bien de leurs enlever les couches et les mettres direct a l'école, c'est pourquoi je voudrais que ma fille soit propre cette été mais juste la journée, j'estime qu'elle est en age d'aller sur le pot, ils me disent elle comprendra pas, mais ma fille est beaucoup plus maline qu'ont le croient et justement elle comprend pratiquement tout, certains de mes amis me comprennent et sont d'accord avec moi et elles me disent c'est moi la mère je fais se qui me semble juste pour mon enfant, que me conseillez-vous ?

    Posté par Bilitis, 15 février 2014 à 16:44
  • Merci !

    Merci Joanna. Comme toi, j'étais "normale" avant d'accoucher. J'ai accouché dans une maternité normale (celle dans laquelle je suis moi-même née), je considère que mon compagnon et moi sommes bien élevés, je voulais allaiter mon enfant parce que ma maman l'a fait et que c'était une bonne expérience pour elle mais je ne m'y serais pas accrochée si cela n'avait pas marché, je voulais le mettre en crèche familiale pour qu'il ait une nounou et deux fois par semaine, l'occasion de rencontrer d'autres enfants, je voulais reprendre le travail 4mois après l'accouchement, je voulais que mon bébé fasse ses nuits le plus vite possible et je voulais un enfant heureux et épanoui. C'est pendant le dernier mois de grossesse que j'ai lu beaucoup et que de nombreux "et si... ?" sont apparus. Et si la poussette n'était pas top pour nous deux ? Et c'est quoi les couches lavables ? Et la mode du cododo ? Et c'est comment **ailleurs** ? C'est cette dernière question qui ouvre la porte à toutes les autres. Déjà, à la maternité, une sf m'a lâché une phrase anodine pour elle "si vous voulez réussir l'allaitement, vous devriez mettre votre enfant dans votre lit". What ? Comment faire dans un lit d'hôpital 1place, surélevé sans barrière et moi sortant d'une césarienne donc très amoindrie physiquement ? J'ai pris un gros risque en le faisant. Mais l'idée de devoir appeler une puéricultrice pour m'amener mon loulou la nuit était insupportable. Demander de l'aide pour une chose aussi naturelle qu'allaiter ? impossible. Mais notre société n'est pas faite pour les familles maternantes. Rien n'était fait pour m'aider. C'était le premier obstacle d'une longue série. J'ai la chance d'être chercheuse et donc de savoir trouver les articles scientifiques sur internet. J'ai soigneusement évité docti*** et les autres et j'ai lu beaucoup sur ailleurs dans le monde.
    Merci pour ton blog Joanna. Je l'ai vampirisé on s'y sent bien, comprise, enfin plus seule. Même mon "chum" (j'adore ce mot, rien d'aussi joli en français-de-France) commence à me regarder un peu de travers. Comme si les lubies de femme enceinte que je n'ai pas eu se réveillaient maintenant. Mais il me fait confiance. Il a appris l'écharpe avant moi à la maternité (!), il s'est mis aux couches lavables avec facilité. La seule chose, c'est son sommeil. Bébé peut pleurer la nuit, "il faut qu'il apprenne à dormir". Alors tant pis, je vais dans la chambre de mon loulou (oui, à 6mois je l'ai mis dans sa chambre, grosse erreur snif) et je suis là quand il commence à chouiner. En ce moment, à 6,5mois, c'est un réveil par heure. Heureusement que je suis au chômage et que j'arrive à gérer. Mais ici, contrairement aux autres pays, on n'a aucun soutien. Heureusement il a une super nounou. Mais c'est dommage de devoir payer quelqu'un alors que ce quelqu'un a une importance clef dans son développement. Quelqu'un qu'il voit plus que son père ! Pourquoi vit-on comme ça ? Qu'est-ce qui nous a fait devenir fou ?

    Merci Joanna. Je suis toujours seule au quotidien mais je sais que je ne suis pas la seule dans le monde à me battre contre la société; que c'est dur mais que ça vaut le coup. J'ai un enfant qui rayonne. Et ça n'a pas de prix. J'aimerais commencer l'HNI (je viens d'acheter des "mini-couches" sur Ecopitchoun) parce que tu m'as convaincue et que tu m'as transmis ton énergie.

    J'ai écris un pavé, désolée. Pas obligée de tout lire. L'essentiel est que tu continues ton blog pour nous et que tu saches qu'un foyer chaleureux aura toujours la porte ouverte pour vous à Paris. Que ça me ferait très plaisir de te serrer dans mes bras
    Chloé

    Posté par Chloé, 11 décembre 2014 à 09:24
    • Chère Chloé,
      ton message me touche énormément!
      MERCI !!!!
      cela fait plusieurs années que je n'ai plus écrit sur le blog, on dirait
      qu'une page s'est tournée pour moi et que je suis passée à autre chose.
      Mais ça me fait toujours vraiment plaisir de lire des messages comme les
      tiens. De sentir que mes billets sont utiles à qqn, ca vaut bcp pr moi!
      Tu n'es pas seule! Bcp de mamans écoutent leur intuition et leur bébé, fais
      toi confiance, et trouve du soutien si tu en as besoin.
      Au Québec il y a un super forum qui m'avait bcp aidé au début:
      http://aq4p.forumactif.com/ mais attention car on peut y passer des heures
      et ca peut devenir une sorte de "dépendance". Dans mon cas ca m'a aidé et
      une fois que j'avais été chercher ce que j'avais besoin (sentir que je
      n'étais pas freak et pas seule), j'ai pu passer à autre chose.
      Pour ton bébé, c'est vrai que c'est fou la société européenne qui demande
      aux bébés d'être séparés de leur mère à 3 mois (et même à la naissance en
      dormant séparément dans une autre pièce!!!!) Ici c'est très différent. Le
      congé parental de 1 an a tt changé au niveau du lien des enfants à leur
      parents et de l'allaitement. Je pense sincèrement que c'est un des
      meilleurs investissements qu'une société peut faire. Du coup, si tu peux
      être très présente pr répondre aux besoins de ton bébé la nuit, ça peut bcp
      compenser pr l'absence le jour. et tu verras, un bébé ne se réveille plus
      aux heures vers 1 an et demi. C'est une phase et vers 6 mois ca arrive
      souvent... les dents, la croissance, etc. Honorer ce que tu ressens est
      très important et jamais tu ne regretteras cela.
      Toutefois, fais attention à ne pas prendre des chemins trop éloignés de ton
      chum. C'est important de garder le lien et la parentalité est un grand
      "défi" pour les couples. Des parents heureux et unis est la chose la plus
      importante pr un enfant. plus importante que n'importe quoi d'autre.
      Bon je file au dodo, merci encore pr ton message
      Si tu passes un jour par le Québec, fais-moi signe! )
      Joanna

      Posté par Jo and Pascal, 18 décembre 2014 à 21:45
  • Bravo!

    Merci pour ce blog complet... je pratique l'HNI depuis que ma puce a 2 jours, et je suis ravie de vous lire ! Bonne continuation à tous et toutes.

    Posté par Jenny, 03 juin 2015 à 15:43
  • Merci beaucoup pour ton blog et particulièrement pour ce super article!

    Je communique aussi sur l'eliminatiin avec mon bébé depuis ses 3 jours. J'aime lire des témoignages de parents comme vous qui décidez d'aller à contre-courant des usages, parfois illogiques, de nos sociétés occidentales pour écouter leur coeur et leurs envies. Ça réconforte dans des moments de doutes quand la communication est plus compliquée.

    Je souhaite à tous d'avoir une vie aussi épanouie !

    Posté par Amandine, 15 juin 2015 à 10:24
    • Merci !!!
      je suis touchée de lire votre message!!!!

      Posté par Jo and Pascal, 15 juin 2015 à 12:24
  • Bonjour,
    Bientot maman, j'aimerai me lancer dans l'aventure de l'HNI.
    J'aimerai également porter mon bébé en écharpe... je cherche donc un nouage "spécial HNI" (facilement modulable pour libérer les fesses de bébé)!
    Merci

    Posté par Chloé, 01 septembre 2015 à 05:28
  • Voyage

    Bonjour,
    j'avais lu tout votre article sur l'HNI il y a un an quand je me suis lancée avec ma fille qui avait 15 jours, il m'avait été très utile.
    Aujourd'hui j'ai repensé à vous car nous partons en Thaïlande pendant deux mois avec notre fille qui aura alors 15 mois.
    Je me demande niveau logistique comment faire, est-ce que je prends son pot HNI ( je pense que oui ) , sa peau de mouton ( je pense que oui aussi mais j'hésite vrt ), des langes pour mettre sous les fesses la nuit ??? On va vite être très chargés, auriez vous des conseils ?
    Merci d'avance
    ps: je ne lui ai jamais mis ni couche, ni lange

    Posté par elendile, 01 octobre 2015 à 08:38
    • Bonjour !
      Merci d'avoir pris le temps de m'écrire! ca me fait tjrs très plaisir de
      lire les commentaires et questions des gens qui lisent mon blog.
      Désolée du retard dans ma réponse... je ne sais pas si vous êtes déjà
      partis en Thailande ou pas ?
      Voici mes conseils logistiques : apportez le moins de choses possibles!
      voyager léger est tellement agréable.
      C'est sûr que ce qui semble indispensable ou superflu est tellement
      personnel que c'est difficile de donner des avis vraiment utiles... vous
      n'avez JAMAIS mis ni couche ni lange à votre enfant et il a mtn 15 mois. ca
      serait très "étrange" de commencer à en mettre mtn qu il a 15 mois et
      marche déjà s'il n'en a jms eu! est ce qu'elle mouille son lit la nuit ? si
      oui, est ce que tout "reste" sur la peau de mouton? Dans mon cas en voyage
      j'ai mis des couches à mon enfant et on lui enlevait pour lui proposer de
      faire ses besoins, mais il avait 2 à 6 mois donc c'est pas du tt la meme
      réalité que si j'étais partie qd il avait 15 mois.
      Des couches lavables, j apporterais pas ca, c est bcp trop de gestion en
      voyage à laver etc. des couches jettables ca s achète facilement en
      Thailande si jms vous en avez besoin.
      Les asiatiques vont trouver ca normal que votre enfant ne porte pas de
      couche à 15 mois donc je n'apporterais ni couches ni langes dans votre
      situation et si nécessaire, j en achèterais sur place. pour le pot, c est
      qd meme gros et encombrant pas évident en voyage sac à dos... votre file n
      a jamais fait pipi assise sur une toilette? à vous de voir.
      je serais bien heureuse d avoir un "feedback" de votre expérience, une fois
      le voyage fait, ca pourrait sûrement servir à d'autres parents voyageurs
      qui pratiquent le HNI! :O)
      Bon voyage!
      Joanna

      Posté par Jo and Pascal, 25 octobre 2015 à 14:45
  • quand il y a plusieurs enfants..?

    Bonjour, votre article donne très envie d'essayer cette aventure avec bébé et si j'avais la chance d'avoir un troisième je crois que je tenterais, tout au moins à temps partiel. D'ailleurs mon dernier de 2 ans et demi m'a déjà donné un aperçu puisqu'il a commencé à enlever ses couches le soir avant de s'endormir, c'est ce qui m'a décidé à ne plus lui en mettre la nuit aussi alors que j'avais commencé à lui retirer le jour pour le laisser les fesses à l'air (l'avantage de vivre à la campagne) ou avec un petit short en coton. Finalement après une période d'une à deux semaines où il a fallu changer les draps la nuit ou au petit matin (sachant qu'il terminer de sortir sa dernière molaire) il est maintenant propre de jour comme de nuit depuis plus d'un mois. Pour les selles il a carrément refusé de s'assoir sur le pot mais il ne voulait pas d'avantage que je le tiens en position assise, il faisait debout et de préférence dehors ou caché derrière une porte, mais cela a été un souci car il ne faisait pas pendant 3 jours quelques fois donc c'était douloureux à sortir... Depuis j'ai trouvé que le jus d'orange l'aider à aller et il accepte maintenant de s'assoir sur le pot ou sur le rebord des WC en montant sur un petit banc. Sinon j'ai lu dernièrement un article sur le sujet de l'HNI et l'auteure disait que ce n'était pas faisable lorsqu'il y avait plusieurs enfants dont certains en bas âge, qu'en pensez-vous?

    Posté par Clotilde, 14 octobre 2015 à 10:22
    • Merci pour votre commentaire Clotilde et désolée du délai dans ma réponse..
      Pour répondre à votre question par rapport au fait que l'HNI serrait non
      faisable qd on a plusieurs enfants dont certains en bas âge: je pense que
      c'est aux parents de voir si c'est qqch qui les intéresse ou non et, si
      oui, de l'essayer à temps partiel ou à plein temps.
      Lorsque j'ai eu mon second enfant, mon aîné avait 4 ans. j'ai pratiqué
      l'HNI pr le second dès la naissance, mais "à temps partiel". Le premier
      "pipi" de mon 2ème fils dans le lavabo, il avait à peine qqs heures de vie!
      c'est fascinant à voir à quel point ca fonctionne de façon innée! Lorsqu'on
      a plus d'un enfant, c'est sûr qu'on a pas la même disponibilité que
      lorsqu'on en a juste 1, mais on a aussi plus "d'expérience", en tout cas au
      niveau HNI, allaitement etc ce qui nous aide. Nous avons donc pratiqué
      l'HNI pour notre second principalement le jour mais on lui mettait des
      couches la nuit. Car je n'avais pas envie de faire du lavage presque tous
      les jours de serviettes mouillées comme j'avais fait pr Matteo qui n'avait
      pas de couches la nuit à partir de 6 mois mais qui mouillait son lit
      souvent. Et j'avais remarqué que qd Matteo faisait pipi dans son sommeil,
      ca le réveillait car il n'avait pas de couche. Donc pour mon second j'ai
      décidé de mettre des couches jetables la nuit (eh oui on fait des compromis
      sur nos principes écologiques) et à certains moments il mettait aussi des
      couches le jour (quand il a commencé à se faire garder par une amie, et
      lors des siestes)... Mais on était tt de même en contact avec ses besoins
      d'élimination le jour depuis la naissance et c'était très intuitif et très
      facile vu que c'était notre deuxième expérience de HNI. Des "accidents de
      cacas" (par terre ou dans une couche), on a peut les compter sur les doigts
      de 2 mains et notre deuxième fils a mtn 2 ans et demi.
      En résumé, il faut pas se prendre la tête! Il faut écouter ce qu'on sent
      comme juste pr nous, notre famille, nos enfants, ce qu'on a envie de faire
      et simplement l'essayer, et s'ajuster au fil du temps si la situation
      change (nos besoins, disponibilités, etc. peuvent changer avec le tps). Il
      n'y a personne au monde "who cares more about your kids than you", alors
      faites vous confiance, chers mamans et chers papas et écoutez vous!
      au plaisir,
      Joanna

      Posté par Jo and Pascal, 25 octobre 2015 à 14:17
  • Merci pour votre réponse pleine de bon sens..!

    Posté par Clotilde, 13 novembre 2015 à 16:40
  • Bonjour,
    Nous pratiquons l'HNI depuis la naissance avec notre petit homme qui a maintenant 6 semaines.
    Cependant, nous avons parfois l'impression qu'il se retient les quelques fois où nous lui mettons des couches (pour sortir en visite , faire les courses...) et qu'il se force quand nous lui proposons au mauvais moment.
    D'autre part, il lui arrive souvent de pleurer très fort après un pipi "attrapé" et nous nous demandons donc s'il n'aurait pas mal !?!
    Auriez vous également eu ce genre d'expérience ???
    Merci

    Posté par ClarinetteB, 25 novembre 2015 à 05:21
    • Bonjour Clarinette B,
      merci pr votre message.
      qu il se "retienne" si vous lui mettez une couche ca semble faire du sens,
      vu qu'il est habitué au fait que vous répondiez à ses besoins et a
      l'instinct de ne pas vouloir se souiller, il est possible qu'il se retienne
      et attende l'opportunité proposée.
      Au niveau des pleurs, je n'ai pas eu cette expérience et je ne sais pas
      trop quoi vous conseiller. 6 semaines c est encore un tout jeune enfant et
      il se passe bcp de choses dans leur corps, la digestion etc est encore qqch
      de très nouveau et les sensations de se soulager (pipi ou caca) sont encore
      des choses très nouvelles au niveau des sensations. peut être que c'est une
      sensibilité qui va s'estomper avec le temps? ou peut être y a t il une
      petite infection urinaire et ca lui fait mal de faire pipi? si tel est le
      cas boire bcp bcp et souvent du lait maternel peut aider. si les pleurs
      sont très forts, peut être voir avec un ostéopathe si qqch est coincé? peut
      être est ce le fait de pratiquer l'HNI qui le met mal à l'aise ? et qu il
      faut prendre une petite pause ou ne pas insister du tout si il ne veut pas.
      c est vous qui êtes le mieux outillés en tant que parent qui connaissez
      mieux que quiconque votre enfant, pour sentir si c est qqch de "grave" qui
      nécessite de consulter médecin ostéo ou autre ou juste passager et qui peut
      être "réparé" avec des gros calins ou une tétée.
      j'espère que ca vous aide.
      au plaisir et bonne aventure HNI!
      joanna

      Posté par Jo and Pascal, 25 novembre 2015 à 10:17
  • Merci pour cet article qui aide a comprendre et respond tres bien a toutes les questions qu on se pose

    Posté par Jess, 27 août 2016 à 17:45
    • Avec plaisir :O)

      Posté par Jo and Pascal, 27 août 2016 à 22:54

Poster un commentaire







 
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...