Un bébé, une Odyssée...

Suivez nos grandes aventures en Asie et notre quotidien montréalais. Maman nouveau genre, fan d'allaitement, de co-dodo, de portage et même de bébé pas d'couche!

23 septembre 2010

Comment introduire les solides "naturellement" : Le Baby-Led Weaning, la diversification sans purées

IMG_6113_grande

 

Je voudrais vous parler de notre expérience avec le « baby-led weaning », le sevrage à l’initiative de l’enfant, un truc très populaire en Grande-Bretagne mais peu connu ici.

L’allaitement à la demande m’a toujours semblé être la façon la plus naturelle et évidente de nourrir mon bébé. Et puis, selon les livres et selon tout le monde, à 6 mois le temps était venu de l'introduction des solides qui dans notre coin du monde se fait normalement avec des céréales mélangées à du lait puis des purées. Je ne sais pas vraiment expliquer pourquoi, mais je n’arrivais pas à me faire à cette idée, un truc en moi coinçait, un truc pas rationnel, plutôt intuitif… on dirait que je n’étais pas prête à briser cette magie de l’allaitement exclusif et passer aux purées. J’ai fureté un peu sur Internet et suis tombée sur ces deux supers articles (un en anglais et un en français) qui m’ont révélé l’existence d’une autre approche : le baby-led weaning (BLW). Un tout nouveau magazine de maternage alternatif sur internet "Parentzie" en parle aussi ici.

Comme le dit si bien l'auteur de tribalbaby.org: "Baby led solids is basically an ongoing exercise in trust. It involves a shift in approach- from being the person 'managing' the baby's eating, to one of trusting the baby's instincts about what they eat, when and how much. He knows what he needs, and self manages his eating rather than me having the responsibility for 'feeding' him - instead I am responsible for offering variety, he is responsible for the eating part!" 

Il n'y a donc pas de purées données à la petite cuillère mais on présente différents aliments (coups en longs batons, finger foods) à notre enfant sur son plateau et c'est LUI qui choisit ce qu'il mange. Ce que j'ai adoré de cette approche est le fait que le bébé est à 100% en contrôle de ce qu'il ingère (tout comme avec l'allaitement). Je sais que parfois, dans certaines familles, les repas peuvent tourner en combats. Par contre, je tiens tout de suite à dire que je connais plein de mamans qui ont suivi la façon "normale" de faire et où tout est super merveilleux. Mon but n'est pas de dire que les purées c'est mal, mais de dire que, pour ceux avec qui ça résonne plus, c'est aussi possible sans purées...

Au cours des mois, j'ai été fascinée. Voici ce qui m'a marqué dans cette aventure de BLW:

-Notre bébé est tellement à l'écoute de son corps: quand le sentiment de satiété est là il arrête de manger, même s'il ne reste qu'un ou deux morceaux sur l'assiette. Dans mon esprit, il n'est pas logique de "forcer" ou même d'insister pour qu'un enfant mange plus que ce qu'il n'a faim (tu n'as presque rien mangé, mange encore 3 morceaux de ceci et tu pourras quitter la table, si tu ne manges pas toute ton assiette, tu n'auras pas de dessert, etc.).

Je crois que l'enfant est le mieux placé pour savoir combien il devrait manger, qu'il ne se laissera jamais mourrir de faim et que nos attentes par rapport à l'appétit des enfants est surévalué. Ils ont de petis estomacs (la taille de leur poing) et manger plus souvent mais moins correspond plus à leur besoins physiologiques. J'essaie d'avoir toujours des petites collations santé et faciles à préparer (un fruit par exemple) et si mon fils me demande de manger, je ne le lui refuse jamais (même si "l'heure de souper" est dans 30 minutes). 

- quand il est malade ou qu'il fait des dents il arrête complètement de manger pour ne boire que du lait maternel (plus riches en anticorps et nécessitant moins d'énergie pour la digestion ce qui laisse de l'énergie pour combattre la maladie... saviez-vous que tous les mamifères jeûnent lorsqu'ils sont malades?)

IMG_5656 IMG_3954

Légende. mmm la soupe dhal de maman. A 7 mois, le premier contact avec des pâtes!

- jusqu'à l'âge d'environ 11 mois, la nourriture n'était qu'un jeu super intéressant (les textures, les couleurs, les saveurs sont fascinants pour un enfant) et l'allaitement constituait +/- 90 % de son apport alimentaire. Certains jours, il ne mangeait rien du tout. Ainsi, c'est très très progressivement que le bébé mange plus et puis, tout d'un coup, par bonds (un à 11 mois et un autre à 14 mois) il s'est mis à manger comme un ogre. C'était devenu plus qu'un jeu. Aujourd'hui, à un an et demi, je pense que l'allaitement (6 à 8 fois par jour) doit représenter environ la moitié de son apport quotidien d'énergie. L'allaitement reste donc très important dans cette approche et cela me plaît beaucoup car vous savez combien je trouve ce moment merveilleux. Le sevrage est donc très progressif et à l'initiative de Matteo: parfois je lui propose du lait et il dit "nonono" et voilà, c'est aussi simple que ça... Aussi, si je loupe un repas, je ne suis pas inquiète car je peux l'allaiter et s'il ne mange pas assez le jour parce qu'il est trop occupé à jouer, il viendra chercher ce qui lui manque dans l'allaitement la nuit. Il faut savoir qu'il n'existe aucun aliment sur cette planète qui soit aussi riche en TOUT ce qu'il y a de bon pour le bébé que le lait maternel. L'auteure de tribalbaby.org raconte: "Following a baby-led approach turns out to be reassuring, a personal challenge and enlightening all at once. I have at times basically had to force myself to accept my baby's natural awareness of his appetite, and this has reinforced to me the importance, and safety net, of sustained breastfeeding. As he gains so much of his nutritional needs from breast milk, he needs to only 'top up' his diet with his whimsical toddler eating patterns."

- Que mange-t-il? Vraiment de tout : le matin c'est surtout des fruits (pommes, mangues, raisins, melon d'eau, petits fruits, cerises de terres, ...), le midi c'est souvent des crudités (avocat, concombre avec humus, piments, tofu,...) avec un peu de ce que moi je mange (soupe, pâtes, patates, quinoa, couscous, lentilles, pain, sushis,...) et le soir c'est la même chose que nous. Je me rend compte que mon fils fonctionne vraiment par phases: dans l'ordre il y a eu la phase avocats, la phase tofu, la phase viande, la phase patates/pâtes, la phase fèves rognons, la phase oeufs, etc. J'ai lu dans "LE" livre sur le sujet que les bébés peuvent d'instinct savoir ce que leur corps à besoin comme type de nutriments à un moment donné de leur croissance et choisir les aliments en conséquence. Ainsi, ils peuvent ne pas toucher à un aliment pendant plusieurs semaines et tout d'un coup avoir une rage dudit aliment.

- Mais, ne risque-t-il pas de s'étouffer? C'est la question qui gagne le palmarès. La réponse est bien détaillée ici et voici le résumé: "il y a de bonnes raisons de croire que les bébés ont moins de risque de s'étouffer s'ils sont en charge de ce qui entre dans leur bouche que s'ils sont nourris avec la cuillère. Le développement général d'un bébé suit le développement de sa capacité à contrôler la nourriture dans sa bouche, et à la digérer. Un bébé qui a des difficultés à faire pénétrer la nourriture dans sa bouche n'est probablement pas tout à fait prêt. Il est important de résister à la tentation « d'aider » le bébé dans ces circonstances, étant donné que c'est ce développement qui assure que la diversification alimentaire a lieu au bon rythme pour lui. Lorsque les parents mettent les aliments directement dans sa bouche, cette barrière naturelle diminue. Ce que peut augmenter le risque d'étouffement".

La nature est bien faite, il y a un réflexe très fort pour recracher ou vomir un aliment qui est mal passé. Matteo a beaucoup beaucoup vomi au début de notre expérience de BLW, ce qui ne veut pas dire que ça ne "marche pas", mais selon moi, que soit mon fils n'était pas prêt encore pour la nourriture solide, soit qu'il est un bébé qui naturellement vomit beaucoup (il le faisait avec le lait aussi). Cela a passé tout seul, avec la maturation de son système et l'apparition de nouvelles dents. Ma solution a été, pendant environ un mois ou deux de mâcher moi même les aliments avant de les lui donner (comme font beaucoup d'animaux et de femmes tribales), ce qui équivaut un peu à des purées mais avec la protection additionnelle des enzymes et anti-bactériens dans ma salive. Donc on peut dire que pour nous, le BLW n'a pas été un succès à 100% au départ. Par contre, je connais des mamans qui ont pratiqué le BLW sans aucun problème de vomi ou d'étouffement.

- J'adore le fait que l'enfant peut participer au même repas que nous, en famille, qu'il mange la même chose que nous (à part exceptions: choses vraiment trop sucrées, salées ou grasses). Les bébés sont des machines à imiter et veulent tout faire comme nous... Je trouve ça tellement plus simple de ne pas devoir cuisiner des purées spéciales pour lui et m'occuper de le faire manger à la cuillère avant de pouvoir attaquer mon propre repas. Vive le bébé qui s'occupe seul de ses ptites patentes!


Commentaires

    Comme dans tout ce que vous faites, vous avec encore réussi à aller toujours plus loin. Par intuition cette fois, par curiosité d'autres fois, par envie de revenir à quelque chose de plus branché sur nos capacités réelles d'être humain responsable d'une autre vie. Matteo est bel et bien le fruit de votre amour pour toutes les possibilités que nous offrent l'existence. Bravo à vous trois pour cet exemple lumineux que vous incarnez.

    Posté par ludivine, 27 septembre 2010 à 15:49
  • n importe koi... just bon à les laisser s etouffee, et alors la: le ponpon! macher les aliments de son enfant... pour bien lui refiler tte les bacterie comm ça il aura vite pkein de carri... on est pas des betes!!! et a coté de ça , je pari ke vou nettoyez les WC tou les jours??? tien? voi n allez pa fair au fon du jardin? ... et vou nettoyez ses fesses avec des lingett non? pa votr langu?! .... pourtant vou parlez de reference animal!

    Posté par gigo, 20 avril 2014 à 04:47
    • Cher Gigo,
      je trouve votre commentaire blessant.
      Le but de ce blog n'était pas de persuader tout le monde, simplement de
      partager mes expériences. Je comprends que ca ne plait pas à tout le monde
      et que tout le monde ne partage pas mes idées, et c'est OK, mais il y a une
      façon de dire les choses qui est respectueuse de l'auteur (moi) qui a passé
      de nombreuses heures à écrire ce blog.
      Vous dites: "* macher les aliments de son enfant... pour bien lui refiler
      tte les bacterie comm ça il aura vite pkein de carri... on est pas des
      betes!!! " *Je suis surprise que la salive soit pour vous qqch de si sale!
      Avez-vous déjà embrassé votre amoureux/se "sur la bouche", genre... avec la
      salive?! et vous avez attrapé plein de carries ?!
      En passant, Matteo a mtn 5 ans et n'a pas une seule carrie... même si on ne
      lui brosse jamais les dents.
      Je ne me souviens plus où j'ai lu ça mais il semblerait que la salive d'une
      mère soit pleine d'anticorps, plus que la salive d'un homme par exemple.
      Les chats se lèchent quand ils sont blessés. La salive ne me semble donc
      naturellemnet pas sale. Et les bactéries ne sont pas toutes mauvaise, il y
      a beaucoup de bonnes bactéries! notre système digestif en est plein!
      Non je ne nettoie pas les fesses de mes fils avec ma langue, vous avez
      raison. Mais macher un morceau de carrotte et le donner à notre enfant
      n,est pas la même chose que de laver ses fesses avec ma langue!
      Je vous souhaite d'être heureuse avec votre enfant,
      Joanna

      Posté par Jo and Pascal, 03 mai 2014 à 23:26
  • pour "rassurer" monsieur gigo

    Juste pour "rassurer" monsieur gigo, je donne également la becquée (oui oui, comme les oiseaux à leurs oisillons) à ma petite fille de 20 mois, temporairement quand je n'ai pas de matériel pour découper tel ou tel aliment sous la main.
    Je lui donne également des jus de fruits de cette façon quand ils ne sont pas conditionnés de façon pratique pour qu'elle puisse les boire, quand je n'ai pas de verre sous la main (je ne suis de toute façon pas pour les gobelets avec les becs verseurs qui n'apprennent absolument pas à l'enfant à boire, et qui - il me semble, sont comme des béquilles qui n'encouragent pas la confiance en eux).

    Mais, de toute façon, je pense que monsieur gigo vit sur une autre planète (sans doute celle où les humains n'hésitent pas à scier la branche sur laquelle ils sont assis et sur laquelle ils s'empiffrent de viande et de hamburgers).

    Belle réponse Joanna
    Sincères amitiés de France
    Delphine

    Posté par Delphine, 01 juin 2014 à 15:00
  • Merci

    Merci pour ce témoignage! Je n'en trouve pas beaucoup. Je pratique également la diversification menée par l'enfant (et l'allaitement) avec ma puce de 10 mois, et je m'inquiétais que certains jours elle ne mange presque pas, me voilà rassurée

    Posté par Claire, 29 juillet 2014 à 10:49
  • Très chouette ton blog, je reviendrai avec plaisir

    Posté par Mélanie, 18 août 2014 à 07:09
  • Bravo, j'ai découvert ton blog de soir et là et je suis en train de ne pas profiter de la "nuit" de mon bébé pour lire tes billets et tes trucs
    J'aimerais en savoir plus sur l'alimentation autonome, sur comment commencer, vers quelle âge ? S'il faut cuire un peu les légumes plus dur ou les donner tel quel ? J'ai super envie de commencer, mais je n'avais trouvé encore aucune information
    Merci !!

    Posté par Marie-Eve, 07 novembre 2014 à 00:27
    • merci de ton commentaire.
      ce site est très très complet:
      http://www.borstvoeding.com/voedselintroductie/blw/frans.html

      Posté par Jo and Pascal, 19 novembre 2014 à 15:07
  • J'arrête le sein tout seul...

    Par rapport à ce thème...il vient de sortir un livre en français "J'arrête le sein tout seul" du Docteur Lucio Piermarini...la version italienne a eu un énorme succès en Italie et maintenant est sortie la version française et espagnole. Il suit les mêmes bases scientifiques que le DME mais nous montre une méthode encore plus simple...avec des repas moins longs et moins sales...et en plus on nous donne plein d'arguments à faveur de la DME...j'ai pensé que ça pourrait vous intéresser...

    Posté par pilar, 27 octobre 2015 à 06:02
    • merci Pilar!

      Posté par Jo and Pascal, 27 octobre 2015 à 21:36

Poster un commentaire







 
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...