Un bébé, une Odyssée...

Suivez nos grandes aventures en Asie et notre quotidien montréalais. Maman nouveau genre, fan d'allaitement, de co-dodo, de portage et même de bébé pas d'couche!

01 octobre 2011

"Pourquoi devrait-on se cacher pour allaiter? " et "Jusqu'à quel âge allaiter?"

matteo allaite sa pop-pop    

Matteo qui allaite sa "pop-pop"... Cute n'est ce pas. Et comme le fait remarquer mon amie Caro, "il allaite en conduisant en plus! Multi-task ton Coco!" Yes madame, on prépare des hommes du futur ici! Petit secret: je vous avoue avoir déjà rêvé que Pascal puisse allaiter, parce qu'il y a eu des moments, rares ms qd même, où j'aurai bien aimé partager cette responsabilité, heheee :o)

Aujourd'hui c'est le "Défi allaitement", qui inaugure la semaine mondiale de l'allaitement (1-7 oct en Amérique du nord et 1-7 août partout ailleurs!). Partout en Amérique,des femmes se réunissent pour réclamer haut et fort le droit d'allaiter en public.

Voici 3 Raisons pour lesquelles on ne devrait pas se cacher pour allaiter:

1- parce que c'est la chose la plus naturelle, simple et saine du monde. Si l'allaitement n'existait pas, on ne serait pas ici pour en parler.

allaitement long

2- parce que les seins ça sert avant tout à ça, c'est leur fonction physiologique et ça me choque qu'on se soit habituée à ce que les femmes soient nues à tous les coins de rues pour des pubs de Calvin Klein lingerie ou dans les bars de danseuses de la rue sainte-Catherine mais qu'on s'offusque de voir 2 centimètres de peau lorsqu'il s'agit d'allaitement... Voir aussi ce billet où je pète ma coche solide et réclame le droit "d'allaiter partout". Il faut changer les mentalités, la culture et c'est en voyant des mamans allaiter leurs enfants en public que ça va changer. Je vous invite à jeter un oeil à l'excellent texte "allaiter au pays de Genghis Khan" (version originale anglaise ici et française ici) qui nous fait bien réaliser à quel point note relation à l'allaitement (et au corps en général) est "culturellement déterminée".

Je suis heureuse lorsque des enfants me voient allaiter, ils n'ont aucune gêne et se plantent à un pied de moi, silencieux ils observent la magie de cette chose étrange : un bébé qui boit du lait dans les seins de sa mère! Ils me posent des questions et je suis contente de sentir que pour eux ce sera déjà plus "normal" car ils l'auront vu lorsqu'ils étaient enfant. C'est qd même fou qu'on se soit habitués et qu'on trouve "normal" qu'un enfant boive du lait d'une autre espèce dans un contenant de plastique mais que ça soit si spécial pour note culture de voir un enfant de 2 ans boire au sein de sa mère. Si vous-vous demandez, mais "combien de temps va-t-elle allaiter son enfant"? Voici ma réponse dans l'un de mes meilleurs billets et les l'un des plus populaires du blog: "mama dodo lait-lait"


defi allaiter partoutJe pense qu'il faut abattre les tabous et le puritanisme mal placés reliés à l'allaitement. Bien sûr je ne dis pas qu'il faut montrer ses seins à la terre entière. Pour l'avoir vu et revu, les mamans qui allaitent en public le font toujours de façon respectueuse et discrète, il ne faut pas chercher à choquer et provoquer les âmes plus sensibles, c'est évident. Comme dit ma mère "tout est dans la manière". 

3- parce que c'est pratique! on l'a toujours sur soi, c'est toujours à la bonne température et c'est l'alicament par excellence, la façon magique pour calmer un enfant en crise, à bout ou en détresse. Et franchement allaiter dans une toilette c'est pas très sympathique, mangeriez-vous votre lunch au-dessus d'une bolle de toilette?

Bien sûr il faut suivre son coeur et s'écouter, si on n'est pas à l'aise d'allaiter dans telle ou telle situation, (ou si on n'est plus à l'aise d'allaiter tout court, il faut sevrer, se forcer ça ne sert à rien!) on peut dire à l'enfant d'attendre un peu, Matteo comprend très bien si je le lui explique que je vais d'abord finir de manger et puis l'allaiter. Mais un enfant de 2 ans comprend bien des choses qu'un nouveau-né ne comprend pas. Le bébé qui pleure parcequ'il a faim ne doit pas attendre que sa mère trouve un "endroit approprié", soit souvent les toilettes... Un bébé, c'est "ici et mtn", wherever that may be! 

allaiter partout

Et vous: êtes-vous à l'aise d'allaiter en public? Y a-t-il une différence si c'est un bébé ou un bambin? Est-ce que le regard des "autres" vous pèse ou au contraire vs sentez-vs soutenue? 

Posté par Jo and Pascal à 15:08 - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Commentaires

    Bonjour! J'ai découvert ton blog il y a quelques temps, et je n'ai pas encore laissé de message Allez je me lance! Ici Léane a 3 ans et 4 mois, et j'avoue que depuis quelques temps (aux alentours de ses trois ans), je limite vraiment les tétées à l'extérieur, parce que je me sens gênée, pas envie de m'exposer peut-être? Je n'accepte qu'en présence de personnes qui savent que Léane tète toujours (même si elles n'approuvent pas), ou si je sais que ça va être rapide et discret. Il m'arrive de plus en plus souvent de dire à Léane : "on va à tel endroit, je ne veux pas donner de tétée là-bas, on fait une tétée avant de partir si tu veux"... J'aime beaucoup ton blog et ton état d'esprit, je le classe dans mes favoris, je crois que je vais traîner souvent par ici! A bientôt...

    Posté par Jessica, 02 octobre 2011 à 10:39
  • Chère amie, comme tu le sais, Boris aura bientôt deux ans et quand les gens apprennent que je l'allaite encore (pour le dodo du soir seulement depuis qu'il a commencé la garderie il y a un mois), je peux à tout coup lire l'étonnement dans leur visage. Il y a même une mère qui m'aurait remis une médaille si elle avait pu en fabriquer une sur le champ tellement pour elle, le six mois minimum recommandé par l'OMS lui avait paru une éternité! Comme tu le dis, il faut allaiter si on se sent bien de le faire, même chose pour l'allaitement en public.

    Aussi, comme Jessica l'explique à sa manière dans son commentaire, je crois que l'allaitement d'un bambin en public est encore moins bien vu que l'allaitement d'un poupon, dont la nourriture est exclusivement le lait.

    Il est évident que ce malaise social a à voir avec notre culture. Peut-être un mélange d'érotisation du corps à outrance, d'aseptisation de notre environnement (pour beaucoup, mettre du lait en bouteille, c'est contrôler l'hygiène) et bien sûr, de manque de connaissances. Si tout le monde savait que le lait maternel est l'alicament par excellence, tout serait beaucoup plus simple.

    Posté par ludivine, 02 octobre 2011 à 13:34
  • Comme ça fait plaisir de lire tout ça. Moi j'ai allaité ma première fille jusqu'à 18 mois et ma dernière jusqu'à 20 mois, j'ai arrêté il y a deux semaines. Je le regrette, car je voulais allaiter plus longtemps, mais j'étais très fatiguée par ses réveils nocturnes (qui se sont arrêtés depuis).
    J'ai toujours allaité en public, ça ne me gênait pas, malgré ma grande pudeur. Je cachais mon sein par un foulard ou un vêtement quand le lieu était un peu trop public.
    Je pense que l'allaitement est à promouvoir, pour tout ce que tu décris. Moi il m'a comblé dans mon rôle de maman, il a tissé un lien très fort entre mes filles et moi. Je suis très heureuse de l'avoir fait.
    Par contre, ma fille ne veut pas boire de lait de vache ou de soja, juste un petit biberon d'eau sucré le matin en se levant. J'espère qu'elle ne manquera pas de calcium..

    Posté par folene, 03 octobre 2011 à 10:15
  • Wow!

    Je trouve ça super intéressant ton blog! Très documenté, plein de belles photos! Tu y travailles certainement depuis un bon moment!J'apprécierais également que l'on partage des informations (allaitement, maternage, écoparentalité...).

    Après 20 ans d'allaitement (hé oui...) je trouve génial de voir que plusieurs mamans allaitent allègrement avec plaisir!!!

    Bravo Joanna!

    Posté par Pascale, 04 octobre 2011 à 07:43
  • MERCI le filles!

    Merci mesdames pour vos commentaires qui ajoutent tous une nuance, une petite précision, une expérience personnelle... tout est dans la nuance vous avez raison!

    Posté par Joanna, 04 octobre 2011 à 23:44
  • j'ai arrêté d'allaiter depuis une semaine...ouf, c'est difficile de ne pas recommencer...alors pourquoi avoir arrêter? Parce que je devais prendre de la médication pour garder ma production (dompéridone), parce qu'avec les intolérances alimentaires de ma fille (de 16 mois) ça me limitait énormément dans mon alimentation...et surtout parce que j'avais l'impression que si je n'arrêtais pas maintenant, je n'y arriverais jamais, plus elle vieillissait plus c'était le meilleur moyen...et le seul de la calmer quand elle se réveillait de nuit ou de petit matin...et que je tenais de plus en plus à mon sommeil nocturne. Mais il reste que ça me manque, ce contact très collé avec ma fille très indépendante qui n'aime pas être collée!

    Posté par mère de poussino, 10 octobre 2011 à 21:17
  • chère maman de poussino,
    merci d'avoir pris le temps de laisser une trace de ton passage ici et partager avec moi tes raisons et ta démarche. Cela nous montre bien à quel point chaque personne est unique et il faut trouver notre équilibre. Les intolérances alimentaire de ta fille, la médication, tout ça c'est propre à vous et il faut donc y aller avec ce qui fit pr vous. On a tendance à vouloir suivre un mode d'emploi, ce que l'OMS ou un tel spécialiste dit ms en fait, il faut surtt qu'on s'écoute soi-même et notre enfant.
    Au plaisir de te relire encore sur le blog!
    Joanna

    Posté par Joanna, 11 octobre 2011 à 21:55

Poster un commentaire







 
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...