Un bébé, une Odyssée...

Suivez nos grandes aventures en Asie et notre quotidien montréalais. Maman nouveau genre, fan d'allaitement, de co-dodo, de portage et même de bébé pas d'couche!

04 octobre 2011

Quand un enfant est-il prêt à s'endormir sans sa mère?

matteo et papa dodo

Hier, 22h, j'ouvre la porte de la maison. Mon chum et ma maman sont assis calmement dans le divan et discuttent. ... Matteo dort! Un vent d'euphorie m'emporte, je me sens si libre, si légère! 

Pour la première fois de sa vie, je n'étais pas là pour son heure de dodo. J'étais au hockey cosom, eh oui, j'adore ça et depuis quelques temps j'avais recommencé à jouer, mais je n'allais qu'aux parties qui finissaient à 20h30 afin d'être de retour pr le dodo. Et là, ils m'ont demandé si je pouvais jouer la partie d'après aussi car il manquait qqn. J'en avais vraiment envie. Je sentais Matteo prêt, j'ai appelé à la maison, dit à Matteo que ce soir il ferait dodo avec papa et laissé un numéro où me joindre "juste au cas où"... Puis, j'ai joué à fond, je me suis défoncée comme on dit... et j'ai même compté un but! 3 heures à courrir après une balle, ça fait du bien mes amis! Ca décrasse, ça fait sortir le méchant! Et surtout, surtout, ça donne des ailes quand on revient à la maison et que coco dort comme un prince. 

Pascal était vexé que je trouve ça si extraordinaire, "mais enfin ma belle je suis son père, c'est sûr qu'il allait s'endormir sans problème!", mais je pense qu'il faut avoir été mère pour comprendre cette sensation euphorique: j'ai retrouvé ma liberté totale! Après 2 ans et demi à être là tous les soirs, chaque jour et chaque nuit, voilà que pour la première fois, je peux être ailleurs le soir, faire qqch JUSTE POUR MOI!!! et savoir, ressentir que tout est OK, qu'il n'y aura aucun pleurs, aucun sentiment d'abandon, car il est prêt et moi aussi.

Comme un fruit mûr tombe de l'arbre tout seul, chaque chose qui se passe au bon moment est fluide et sans effort. Je suis tellement heureuse que nous ayons pu accompagner ces étapes de la vie de notre fils à son rythme et au nôtre, sans forcer ou brusquer les chose. La transition s'est faite graduellement: bébé, coco s'endormait toujours au sein, puis dès environ 1an il n'était pas encore endormi, arrêtait de têter et il fallait que je me couche à côté de lui et que je le flatte et respire profondément pr qu'il s'endorme (ça pouvait prendre entre 10 et 30 minutes en tout), il a ainsi par lui même appris à s'endormir autrement qu'au sein, mais j'étais là. Quand Matteo avait environ 2 ans j'ai commencé à trouver ça trop long et prenant de l'endormir tous les soirs alors que souvent Pascal ronflait déjà à mes côtés. J'aime la phrase de Docteur Sears: "if you resent it, change it"! C'est ce qu'on a fait. J'ai demandé à mon chum s'il était à l'aise d'être le responsable de l'endormissement. J'allaite le coco dans son petit lit (un petit matelas collé en "side-car" contre notre matelas), après 5-10 minutes soit il se "dépluge" de lui même soit je le fait, je le couche, l'embrasse et c'est son père qui se colle contre lui et s'endort avec lui souvent avec le bras de Matteo dans son cou comme pour le serrer fort fort contre lui. Ca se passe à merveille et c'est si magique de voir la relation qu'ils tissent ensemble. La complicité est si forte entre papa et coco. Moi je peux m'esquiver et "MA soirée" commence. Mon petit temps à pour le "me, myself and I"! Entrer en contact avec ma tribu grâce à la blogosphère, écrire sur cet espace, lire mes courriels, faire mes paiements bancaires, etc. J'adore ce moment quand la maison est silencieuse et que tout le monde dort sauf moi ! 

Pour en revenir à mon histoire de dodo, ça fait 6 mois donc que Papa est l'endormisseur mais je restais là pour allaiter coco avant le dodo. Et puis, depuis hier, ce n'est plus nécessaire ou du moins "obligatoire"! nouvelle étape de franchie. Et ce soir, comme par magie, ça s'est répété! 2 heures que j'ai passé au téléphone à refaire le monde avec mon amie Corinne, le temps filait, assise dans la salle de bains, je me sentais comme une ado qui squatte le téléphone, c'était un chouette fealing! et puis, tout d'un coup je me rends compte que je n'entends plus de bruit, tout le monde dort! Pascal et Matteo dans la chambre, ma mère sur le divan, il y a juste nous les deux pipelettes à jaser sans s'arrêter. Re-sentiment d'euphorie! Mes seins sont un peu engorgés car je n'ai allaité que 2 fois aujourd'hui, car ce matin c'était la garderie et ce soir, re-pas besoin de "lait-lait"! Il grandit mon coco... ses ailes se déploient, une connection toujours plus grande avec papa et une dépendance envers moi qui s'estompent! Quel bonheur, tout vient à point à qui sait attendre. Et les prochaines étapes qui viendront naturellement, un jour, le dodo seul dans sa chambre (qui n'existe pas encore) sans réveils la nuit... puis un jour le dodo ailleurs. Quand va-t-il franchir toutes ces étapes? "faire ses nuits" et compagnie? personne ne le sait, mais c'est pas important. One day at a time, right now i am so much enjoying my newly aquiered freedom! YES!!!

Et vous: quand votre enfant et vous avez été prêt pour la transition vers l'endormissement seul ou sans maman? Ca s'est fait en douceur ou brusquement (parfois on  n'a pas le choix, ou on est épuisés)? Qu'est ce qui a marché pour vous? 

Billets connexes: "Mama dodo lait-lait", "Pour ou contre le cry it out", "Faire ses nuits", "Nous sommes des chasseurs-cueilleurs en cravates et robes du soir".

Posté par Jo and Pascal à 23:54 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

Commentaires

    Que c'est beau ces transitions naturelles, Joanna! Notre patience est tellement bien récompensée!

    Posté par Catherine, 05 octobre 2011 à 21:56
  • I Try in Frénch:
    C'est tragic ton histoire , j'ai jamais attendue une chose pareil! mes 3 enfants dormait leur 9 h à 6 semain et la nuit (13h) à 3 mois, sans exception. Jamais dans notre lit, une terrible erreur qui prive l'enfant de oxygène et les ensemble de dormir correctement ( une chose assez important quand on comprends que c'est à cette moment que l'enfant développe son cerveau ). Un enfant n'est pas abandonné parsque il dort dans son lit et chambre , et faire des référence à la origine d'hommes est encore plus absurde; tu n'a que pas le vacciner, mettre à l'école, ou mettre la ceinture dans la voiture car ce choses n'existait pas avant. Tu n'as pas compris que le raison que on avance c'est parsque la planet change et nos espèces changent avec? S'adapter ou disparaître
    Et qui te dit que une enfant de jungle, êtes tellement plus heureux que mes 3 bonhommes avec leur lit et plain câlin tout les autres moments , pas aux milieu de la nuit dans le lit de adultes!

    Pitié girl -22 months !! Jeeez !! Good luck.

    Ps. C'est que en donnant une structure et des règles à les enfants, que tu les donne une sense de sécurité et bien-être .

    Posté par Madie, 10 janvier 2016 à 03:23

Poster un commentaire







 
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...